La musique est un art qui domine et apaise ceux qui savent l’apprécier. Elle charme le monde entier par la combinaison de plusieurs sons et de voix afin de donner un arrangement harmonieux. La musique a existé depuis la nuit des temps. Il y a plusieurs types de musique dans le monde, mais la musique classique tient toujours sa place parmi les meilleurs sons qu’on entend.

L’impact musical concerne tous les espèces vivant sur terre, elle aide les plantes pour sa croissance, les animaux pour la cadence et la bonne humeur.

La musique classique

L’humain fait aussi partie des êtres sensibles au son. C’est tout un art, la musique classique s’élargit dans toutes les activités faites par l’homme et agit sur sa santé. La musicothérapie est une alternative de médecine qui est reconnue. Aissa Hamada aime la musique classique et pense que c’est une thérapie très efficace.

La musique classique, aussi appelée musique occidentale savante, est une composition de note de chant douce et arrangé, le compositeur de la chanson est défini comme l’auteur des arrangements. La période classique était entre les années de 1750 et 1820, mais elle reste jusqu’à présent dans le cœur des anciens et aussi des amateurs de la grande musique. Les notes de sons emportent les gens dans un monde rempli de douceur et d’harmonie. Les sensations qu’on entend lors de son écoute sont plus grandes que jamais. Chacun a le style de musique qu’il aime et il est vrai qu’on doit vivre avec son temps, mais la splendeur de ce style est toujours appréciée par les amateurs d’art.

Ce style de mélodie était célèbre dans son temps, entre les périodes de la musique baroque et la romantique. Les compositeurs qui ont marqué cette période sont nombreux, mais les plus grands d’entre eux étaient Jean Sébastien Bach, Joseph Haydn, Edouard Grieg, Antonin Dvorak, Johannes Brahms, Mozart, Richard Wagner, Gustav Mahler, Anton Bruckner, Richard Strauss, Antonio Vivaldi, Robert Schumann, Frédéric Chopin, Liszt, Johann Strauss, Béla Bartók, Jean Sibelius, Sergueï Prokofiev, Igor Stravinski, Sergueï Rachmaninov et Ludwig van Beethoven.

Les instruments fréquemment utilisés dans ce période sont les violons, violoncelles, contrebasses, altos, flutes, hautbois, bassons, timbales, trompettes, trombones, cors, triangle, cymbales et les grosses caisses. Les voix sont classées selon qu’elles sont plus ou moins graves ou aigues. Les sopranos, les mezzo-sopranos, les altos ou les voix graves, les ténors, les barytons et les basses sont les voix qui marquent la splendeur de cette musique.

Ce style a beaucoup d’influence. Les gens écoutent du classique sont généralement des personnes instruites ou même des grands intellectuels.

La thérapie avec la musique classique, c’est possible

Dans l’antiquité, les notes musicales étaient écoutées afin d’apaiser les douleurs et les maux de tête qui envahissent le corps entier. Il a fallu des années pour qu’on approuve l’efficacité de la musicothérapie. Les premières approbations étaient dans les environs de l’année 1950. Peu de temps après, des études ont été accomplies afin de chercher l’étendue de l’efficacité de cette méthode de soin.

La musicothérapie est un art médical par lequel on utilise la musique comme un remède afin de rétablir, traiter et renforcer l’état de santé psychologique, physique et émotionnelle d’une personne. L’effet des sons crée des sensations positives sur le sujet afin de donner une forme de communication entre le patient et le thérapeute.

La thérapie par la musique classique cherche à briser les barrières qui empêchent le patient de discuter ou de se confier à son médecin, cela consiste alors à le forcer à se soigner par lui-même. La musique est juste une technique qui le mène à se rétablir. Les ondes sonores font vibrer et jaillir les émotions et la nature qui se cache au plus profond d’une personne. C’est à partir de ce contexte qu’on sait ce dont le patient souffre, les médicaments qu’il va prendre n’est qu’autre que la musique elle-même.

Actuellement, cette méthode fait toujours l’objet de recherche scientifiques très spécial, c’est pour cela qu’on a approuvé son efficacité et qu’on a donné sa place parmi des méthodes médicaux. La musicothérapie est désormais disponible en soin complémentaire dans les centres hospitaliers et dans les cabinets des praticiens psychologiques. Aissa Hamada nous parle des procédés du traitement par la musique classique, simple et efficace. Il y a trois grandes catégories de soin, l’état émotionnel, l’état physique et l’état psychologique.

L’impact de la grande musique sur les émotions

Bien que beaucoup de gens souffrent à cause des émotions et sentiments, on a trouvé un moyen d’y prendre soin. C’est la musique, et pas n’importe laquelle, on se concentre sur la musique classique. Plusieurs cas de troubles sentimentaux et émotionnels sont présentés chaque jour, les dépressions amoureuses, les anxiétés, le stress, l’angoisse et la colère posent toujours de grands problèmes. S’ils ne sont pas traiter au plus vite, ces douleurs s’accumulent et causent de graves conséquences à l’état physique comme les problèmes cardiaques.

Comment soigne-t-on les problèmes sentimentaux et les troubles d’émotions avec la musique ? C’est assez simple, mais il faudra plusieurs années d’expérience comme les médecins spécialisés pour bien maitriser cette méthode. Il faut d’abord connaitre l’état que la personne représente, ensuite, il faut qu’elle le sorte en communiquant, et c’est là que la musique ente en scène. Elle est un moyen de communication pour les gens qui ont besoin de s’exprimer mais qui n’y arrivent pas.

Afin de traiter le trouble dont la personne souffre, il faut combattre doucement la sensation qu’elle éprouve. Par exemple, la colère peut être calmée par la douceur, la joie ou les amusements. La musique a le pouvoir de modifier les sensations qu’on éprouve, c’est donc une sorte de calmant. Les sensations primaires sont la joie, la tristesse, la confiance, le dégoût, la peur, la colère, la surprise et l’anticipation, les autres sont des mélanges de deux ou plusieurs sensations primaires.

Voici quelques playlist de musique classique préféré de Aissa Hamada qui ordonne et exprime chaque émotion :

Pour obtenir des amusements, la joie et la surprise forment une bonne combinaison. Elle peut combattre la colère, le désespoir ou la déception. L’exemple de musique idéale dans ce cas est ‘’Le carnaval des animaux’’ de Saint-Saëns chanté en 1886. Cette musique est composée d’humour pour faire rire les auditeurs.

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, la tristesse est aussi utile que la joie. Dans les moments très durs, le médecin ne peut forcer le patient à sourire ou à s’amuser, il peut cependant le faire pleurer en provoquant en lui de la tristesse afin d’évacuer tout ce qu’il a sur le cœur. La musique qui correspond à cette technique est l’Introïtus ou Requiem qui évoque des moments funèbres très émouvants.

Il arrive qu’une personne souffre d’un problème amoureux qui le ronge depuis un moment. Le cas se manifeste souvent à cause d’une admiration excessive envers une personne, mais ce sentiment n’est pas réciproque. Il faut donc la pousser à avouer ses sentiments en lui faisant écouter Mà Vlast de Bedřich Smetan qui est une chanson du genre poème symphonique. Cette musique décrit une série de poèmes musicaux qui rappelle la sensation d’être aimé et d’aimer.

La sensation de ressentiment est le mélange du dégout et de la colère. Ceux qui la ressentent peuvent aussi utiliser ce très bon moyen pour arriver à en parler à travers la musique. Un morceau symphonique de Beethoven qui à été réalisé en 1807 est un des plus apprécié dans cette catégorie. En l’écoutant, la personne reprend confiance en elle.

L’anxiété est une fusion de peur et de désintérêt. Pour y remédier, le patient doit approcher le thérapeute qui lui fera écouter la musique qui va l’encourager. Ce chant va le pousser à s’exprimer à travers ses propres mots et se confier à son interlocuteur.

Les nerfs se calment en écoutant de la musique. On en a tous besoin pour notre cœur afin de nous apaiser des souffrances journalières.

Les bienfaits de la musique classique sur la santé

L’écoute de la musique classique, activité favorite de Aissa Hamada provoque un grand effet sur notre corps. Les vibrations du son remontent jusqu’au cerveau et ressortent comme un grand soin et fortifiant pour la santé.

Elle réveille la sécrétion de dopamine qui est un neurotransmetteur qui joue un rôle très important dans la capacité psychique. La musique de Mozart est plus ou moins la première susceptible d’en prendre soin.

Des études scientifiques ont permis de définir l’impact de la musique sur le fonctionnement de l’organisme humain, comme le rythme cardiaque et la circulation sanguine. Plus le rythme de la musique est rapide, plus le cœur bat plus fort, plus il est lent, plus la tension diminue. L’explication de ce phénomène demeure jusqu’à présent inconnue mais elle permet au corps de se soigner et cela restera ainsi pour le fonctionnement du corps.

Les sons retentissent à travers les airs et frottent l’oreille, cela dépendra de la musique qu’on écoute. Chaque onde sonore a son propre fréquence et sa propre vibration, et ces caractéristiques retombent sur nos cellules et les faits réagir de façon à suivre le rythme de la musique. Cela explique aussi l’existence de la danse. Quand les cellules bougent, le corps agit et ressent l’envie de suivre la cadence.

Dans le domaine médical, un chercheur français dénommé Fabien Maman a suivi son propre hypothèse au sujet des vibrations. Le procédé est comme celui de l’acupuncture où, lors des insertions des aiguilles, les vibrations traversent tout le long du corps pour aboutir au calme des nerfs et des muscles. Les ondes vibratoires de la musique fait le même travail.

Les ondes vibratoires entrent donc dans le système nerveux et apaisent tout l’organisme, elles aident à lutter contre les problèmes de sommeil, de stress et d’épuisement.

L’impact de la musique sur la psychologie

En rassemblant les renseignements fournis ci-dessus, on peut conclure que la musique fait une interaction positive ou négative sur la psychologie et la personnalité de chacun. Cela varie selon le genre de musique que la personne écoute. La musique classique donne une influence positive pour la santé psychique d’une personne. C’est pour cela que les intellectuels l’écoutent de temps en temps, car le rythme de la chanson améliore leur capacité intellectuelle. Il est cependant peu probable qu’une personne qui a un niveau intellectuel très bas progresse en écoutant de la musique classique.

C’est une question d’éducation, depuis l’enfance, la personne a été élevée dans un certain mode de vie où on apprécie la musique classique et c’est ce qui la pousse à en écouter. Ceux qui n’y sont pas habitués devront apprendre à s’y adapter pour pouvoir vraiment y prendre goût.

Le physicien Gordon Shaw a collaboré avec une psychologue nommée Frances Rauscher pour aboutir à une expérience qui va démontrer l’effet de la musique sur les capacités intellectuelles. Pour cela, ils ont rassemblé des enfants de 3 à 4 ans et les ont divisés en trois groupes. Ils ont fait suivre des cours de pianos et d’autres instruments aux enfants du premier groupe. Au second, des cours de mathématiques et d’informatiques ont été donnés. Et au troisième, les instructions ne sont pas spécifiques. Apres quelques jours, les enfants ont été soumis à des examens de reconnaissance spatiale comme le puzzle ou les assemblages de volumes afin de définir leur niveau. Le résultat était étonnant, la majorité des enfants qui ont réussi étaient dans le premier groupe. C’est à partir de cette expérience qu’on a conclu que la musique améliore la capacité intellectuelle.

D’autres expériences ont aussi été accomplies par des faits quotidiens. Les personnes habitant dans un quartier où le vandalisme et les agressions règnent écoutent généralement de la musique brutale comme le rock. On a diffusé des chansons classiques dans un de ces quartiers à la place de leurs chansons habituelles et le taux de délinquance a diminué. Cela explique l’impact de la musique classique dans les aléas psychologiques.

C’est à partir de ces résultats que les thérapeutes ont mis en évidence la force de la musique pour leurs patients qui ont des problèmes mentaux. La thérapie de la musique classique est donc validée.