Pour former une pièce ou une série de pièces, il y a plusieurs façons et procédés à suivre. L’un d’eux est le moulage par injection ou injection plastique. Cette technique permet de produire une très grande série de pièces. Les produits obtenus sont généralement des pièces pour mécaniques automobiles, électroménagers, matériels informatiques, médicaux, mobiliers et beaucoup d’autres qui nécessitent des précisions dans la fabrication.

Mais il y a aussi une autre technique de fabrication qui aboutit au même objectif, l’impression 3D. Il y a ceux qui préfèrent utiliser la méthode traditionnelle et d’autres qui optent pour la technique automatisée. Il est toutefois évident que l’injection plastique est toujours une technique prometteuse.

L’injection plastique face à l’impression 3D

Entre les deux techniques qui sont l’injection plastique et l’impression 3D, il y a une grande rivalité. Ces deux technologies aboutissent à des fins similaires mais les méthodes de fabrication ne sont pas les mêmes. Pour les comparer, il faut déterminer les points essentiels, notamment les points forts et les points faibles.

En premier lieu, il faut se pencher sur l’impression 3D. Cette méthode est une technique de fabrication numérique appelée aussi additive. En effet, elle consiste à additionner plusieurs couches de matériaux pour obtenir une pièce. Ce mode de fabrication se base alors sur l’informatique. Cela débute par une mise en forme tridimensionnelle grâce à un logiciel de modélisation 3D. Ensuite, le fichier 3D est soumis à la machine d’impression pour le matérialiser.

Le premier avantage de cette application est le gain de temps, elle est aussi appelée le prototypage rapide. Grace à l’invention de la réalisation tridimensionnelle, elle permet d’effectuer des formes géométriques très complexes. En mettant ces avantages en évidence, cette technique attire de plus en plus de public. Or, sa puissance est limitée par son inaccessibilité en production à grande échelle. En effet, l’impression 3D permet de fabriquer des pièces, mais en petite série.

La production en masse n’est pas alors concevable. Même si des ingénieurs ont conçu un nouveau type de machine, son taux de fabrication ne dépasse pas encore l’injection plastique. A première vue, le cout de l’impression tridimensionnelle est attirant. Mais lors d’une production en volume, le tarif augmente. Le prix de conception de pièce par impression 3D devient alors élevé.

La méthode de l’injection de pièces plastiques, elle aussi, consiste à produire des pièces. On l’appelle communément la technique traditionnelle. Avec cette technique, la fabrication des pièces nécessite plus de temps. La durée de conception n’est pas donc pas son point fort. Cependant, les pièces produites pour un prototypage plastique possèdent une résistance mécanique similaire à celle de la production en série. De plus, le moulage par injection plastique peut reproduire exactement la même apparence visuelle et la même forme, la preuve qu’elle permet de produire avec précision.

En résumé, l’impression 3D ou le frittage de poudre est une solution qui permet de fabriquer des pièces mécaniques rapidement, mais pour une fabrication à grande échelle et de grande présentation, l’injection plastique reste le moyen le plus sûr. Pour obtenir des pièces résistantes et de bonne qualité, l’ancienne technique est plus satisfaisante que la technologie automatisée. La durée est le seul prix à payer pour obtenir des pièces plus qualitatives.

JMDCFAO, le moule prototype par injection plastique

Beaucoup d’entreprises produisent des pièces pour fabriquer des appareils ou des machines. Pour cela, il leurs faut des moyens pour les créer. Le moule d’injection reste jusqu’à aujourd’hui le moyen le plus sûr pour procéder à une production de pièce en grande série.

JMDCFAO, spécialiste en moule prototype par injection plastique, est une société qui offre des services en prototypage plastique. Elle se concentre totalement sur la fabrication des pièces prototypes pour porter assistance aux entreprises fabricantes de pièces par injection plastique.

Par ailleurs, elle collabore avec un bon nombre d’industries pour réaliser leur début de projet. Ces entreprises industrielles travaillent dans divers domaines. La compétence et l’expérience de JMDCFAO sont des atouts qui lui ont permis d’avoir cette notoriété. Pour réussir la conception de vos pièces injectées, travaillez avec cette entreprise expérimentée.

Pour preuve de sa compétence, la société explique les processus de fabrication aux entreprises qui projettent une conception de moule. Premièrement, le porteur de projet explique tous les détails sur l’aspect, la dimension et le fonctionnement de la pièce aux ingénieurs de JMDCFAO. Avec plus de 25 ans d’expérience, les spécialistes sont plus que qualifiés pour les réaliser en schéma.

Dans le bureau d’étude, ces techniciens travaillent les représentations graphiques du modèle de la moule prototype. Pour présenter au client le modèle virtuel du projet, il sera modélisé en 3D volumique. Avec cette méthode, l’aspect de l’empreinte est plus précis. En ayant des machines dotées de technologie très avancée, la société est capable de réaliser des structures de moules très sophistiquées.

Une fois que le prototype graphique du projet est approuvé, la démarche de conception peut commencer. JMDCFAO investit dans l’usinage à grande vitesse ou UGV. Cela assure la qualité du produit. Avec cette technologie, la fabrication de pièces peut être effectuée en peu de temps. L’utilisation de l’UGV permet aussi de faire un travail de précision, la société a la capacité de produire des moules de forme et d’aspect plus complexe.

JMDCFAO collabore avec les sociétés industrielles pour les accompagner dans tous leurs projets de fabrication de pièces mécaniques. Celles si proviennent de secteurs divers. On peut citer par exemple le matériel médical, l’industrie automobile, l’informatique etc.

Pour avoir un bref aperçu de l’expertise de cette entreprise et de la qualité de ses produits, on peut parler de plusieurs collaborations comme celle avec ABL lights qui est très réputé pour la conception d’éclairage pour les véhicules routiers. Ce spécialiste en éclairage lui a confié le travail de configuration de la moule de corps de phare.

En projet de fabrication de buse de cafetière, la société SEB lui a demandé de concevoir la moule prototype. JMDCFAO met à disposition ses capacités et ses compétences pour toute entreprise désirant travailler en sous-traitance. Pour des projets de création, travaillez avec JMDCFAO pour concevoir vos pièces injectées.