Quelle doit être la bonne longueur d’un texte publié sur un site internet ?

Internet est truffé de conseils en tout genre, sur toutes les thématiques. La rédaction Web ne déroge pas à cette règle. Certains spécialistes – autoproclamés – affirment que l’idéal pour un contenu rédactionnel est un texte court en avançant que les internautes ne passent que quelques secondes sur une page.

Est-ce toujours vrai ?

Interview de Webtoo sur le sujet

Des textes courts ou longs ?

Faire des phrases courtes, des textes courts et des pages courtes. Certains « spécialistes » en rédaction en ont fait leur règle d’or pour écrire sur le Web. Ils estiment que les internautes ne veulent pas de textes trop longs, trop complexes. Ils veulent du concret, de la simplicité.

Cette affirmation entre en contradiction avec des études qui disent qu’une page avec des textes jugés longs est plus performante en termes de conversion qu’une autre avec un contenu rédactionnel plus court. Alors qui croire ?

De notre côté, on estime que rien ne vaut une page explicite qui aide réellement le lecteur dans sa prise de décision. Sinon, il y a également la démocratisation des tablettes qui favorisent la lecture en toute mobilité. Donc, même si on ne peut encore définir clairement la littérature du Web, celle-ci ne s’inscrit pas forcément dans le concis.

Le texte a au maximum 10 secondes pour capter l’attention du lecteur

D’un autre côté, on dit également que les internautes n’ont pas forcément beaucoup de temps à consacrer à une page. Cette affirmation n’est pas fausse, mais n’est pas aussi tout à fait vraie. En effet, une étude a montré qu’un internaute analyse d’un premier abord le contenu d’une page avant de la zapper ou de rester dessus. Cette étape lui prend en moyenne une dizaine de secondes. S’il décide de rester, il peut y rester 20 secondes supplémentaires. Enfin, s’il est convaincu par le contenu, il peut y passer plusieurs minutes.

On peut donc dire que le rédacteur Web a 10 secondes pour accrocher l’internaute. Quoique cette étude peut aussi signifier que le site s’est débarrassé au cours des 10 premières secondes des personnes qui ne font que passer. Ensuite, il lui reste à convertir les clients potentiels au cours des 20 secondes qui suivent.

Une fois de plus, cela montre qu’un contenu consistant est indispensable pour s’assurer un taux de conversion intéressant.