Yannick Dacheville fait découvrir les plus beaux bateaux à voile de luxe

Les bateaux à voile sont des moyens de transport dont le déplacement dépend de la force du vent. Ces navires dotés de pièces de tissu étaient utilisé jadis pour transporter des marchandises, des passagers et des courriers. On les utilisait également pour la pêche en mer, les activités militaires et les batailles navales. Ils sont dotés d’une ou plusieurs coques, d’un gréement composé d’un mât sur lequel est fixée la voile.

Ces paquebots qui ont marqué l’histoire sont aujourd’hui utilisés à des fins récréatives, notamment pour faire de la voile sportive ou de la navigation de plaisance. Ces instruments de développement des civilisations ont connu de nombreuses modifications au fil des années à tel point qu’on découvre aujourd’hui des bateaux de luxe.

Yannick Dacheville nous parle de quelques-uns des plus beaux bateaux à voile.

Yannick Dacheville présente l’Eos

Eos est un navire construit sur le chantier EOS Catamaran. Cette œuvre de l’architecte naval Christophe Barreau est réputée pour être un des plus beaux yachts de voile privés au monde. La longueur de coque est de 82 mètres et la longueur de flottaison de 71,02 mètres. Ce bateau pèse 1 500 tonnes pour un maître-bau de 13,47 mètres et un tirant d’eau de 55,5 mètres. Sa voilure composée de 6 voiles est de 3 600 m2 et la hauteur des mâts de 61 mètres chacun. La capacité d’accueil de ce bateau est de 16 mètres.

Ce voilier a été mis en marche en Allemagne, précisément à Brême, dans la cour de Lürssen en 2006. Sa construction a durée trois ans. L’intérieur a été orné par François Catroux. Il fait partie des plus larges au monde. Il renferme un escalier en verre et des vues panoramiques à l’arrière. Il navigue le plus souvent entre la méditerranée et les Caraïbes.

Les informations sur Yannick Dacheville ici

Le Sailing Yacht A

Le sailing yacht A figure parmi les plus grands yachts à voile au monde. Il a été construit en Allemagne, sur les chantiers de Nobiskrug. Le gréement et la quille ont été construits dans le studio hollandais Dykstra Naval Architects, tandis que les mâts ont été réalisés au Royaume-Uni par la société Magma Structures.

Ce navire doté de nombreuses innovations mesure 142,81 mètres de long pour 12 600 tonnes. Il est caractérisé par son design ultramoderne, sa coque haute et très volumineuse et ses trois mâts en carbone dont le plus haut fait 100 mètres. Il a été dessiné par le designer français Philippe Starck. L’ingénierie et le design sont uniques, décrit Yannick Dacheville. Son poste d’observation sous-marin, son système de propulsion hybride diesel-électrique et son système de navigation dernière génération font de lui un bateau remarquable. Il est équipé de 40 caméras réparties sur une superficie de 8 ponts.

Ses deux moteurs diesels de 4827 CV lui permettent de naviguer à une vitesse de 21 nœuds. Sa vitesse de croisière est de 16 nœuds. Son intérieur est très raffiné. On y trouve des coursives en bois précieux, des tables en cristal de Baccarat, des murs en acajou ornées de peau de raie et des fauteuils en peau d’alligator décorées de cornes de koudou.

La suite principale est dotée d’un lit qui tourne sur lui-même, ce qui permet de choisir la meilleure position pour admirer la mer à travers les baies vitrées. Sa piscine à fond transparent se trouve sur la toiture de la discothèque. On y trouve également une piste d’atterrissage d’hélicoptère, commente Yannick Dacheville sur Linkedin.

Le Maltese Falcon

Le Maltese Falcon est un bateau à voile de luxe construit en 2009 à Istanbul, dans le chantier Perini Navi. Il appartient au PDG de la société financière IKOS. Son nom a été inspiré par le film de Johnson Huston, le faucon maltais. Sa longueur est de 90 mètres et sa vitesse de 24 nœuds.

Il est composé de 3 mâts dotés chacun de voiles carrées fabriquées par Doyle Sails. Ils font environ 60 mètres de haut, sont composés de fibre de carbone et peuvent pivoter. Ces mâts ont été fabriqués et regroupés par la société Yildiz Gemi. Les 15 voiles peuvent s’ouvrir en six minutes. La voilure totale et de 2 400 m2. Le bateau est doté de 1800 chevaux et est doté d’un système de navigation qui donne la possibilité à une personne de le manipuler.

Son gréement est une de ses principales caractéristiques. En effet, le concept Dynarig dont il bénéficie est un nouveau type de gréement à voiles carrées. Il assure un déploiement automatique des voiles et permet au mât de s’orienter seul en fonction de la direction du vent, d’après Yannick Dacheville.

Le bateau peut héberger 12 personnes dans ses 5 cabines qui se trouvent sur le pont inférieur, la cabine du pont principal et le cockpit privé. La cabine VIP est équipée d’un lit queen-size et la suite master de pleine largeur renferme un dressing et une salle de gym privative. Quatre cabines sont convertibles en deux suites VIP.

La décoration intérieure a été réalisée sur mesure. On y trouve une multitude d’œuvres d’art posées sur les murs en lambris. L’atrium est prisé pour ses trois ponts qui communiquent par un escalier circulaire qui entoure le mât principal. Le pont principal est un vaste endroit dans lequel on retrouve le salon principal, le cockpit, deux espaces studios et la salle à manger. Le navire héberge également un pont solaire.

Ce navire est également réputé pour la grande diversité de loisirs et de divertissements qu’on trouve. Il renferme une gym dotée de système italien de technogym, d’un jacuzzi, de grandes télévisions à écran plasma et d’une connexion wifi. Les amateurs de film et d’évènementiels peuvent assister à la séance de projection qui se fait sur la voile qui se trouve à l’avant.

Les hôtes peuvent également effectuer de nombreuses activités aquatiques. En effet, on y trouve deux tenders de 32 pieds de long qui permettent de faire des excursions, quatre voiliers laser et un jet tender Castoldi pour le ski nautique. Il renferme aussi six équipements de plongée, de snorkeling, un toboggan quatre gyropodes Segway et une piscine.

L’Hyperion

L’Hypérion est un voilier de luxe construit par la compagnie Royal Huisman en 1998. Ce navire caractérisé par sa performance, sa technologie et son design est consacré à la navigation rapide et à la détente. Il fait 47 mètres de long, 9,56 mètres de large et est doté d’un mât en fibre de carbone de 59 mètres. Il a une vitesse de 12 nœuds. Sa capacité d’accueil est de 6 personnes, en plus des 8 membres de l’équipage. Ce bateau a reçu, après sa mise en service, L’international Showboats Awards.

Ce bateau a pris part à de nombreuses courses de voiliers super-yacht, en l’occurrence la New Zealand’s Superyacht Millennium Cup, la St.Barth’s Bucket et la Superyacht Cup à l’issu desquelles il a été vainqueur. Ce navire qui combine luxe moderne et haute performance à voile permet d’effectuer des voyages mémorables. Yannick Dacheville sur viadeo précise qu’Il est doté de système informatique de dernière génération qui permet de contrôler la navigation et l’éclairage.

Les matériaux utilisés pour la construction sont esthétiques et permettent de passer un séjour agréable à bord. Les suites et les cabines se trouvent à l’arrière. On y accède grâce à un escalier et un couloir orné de sculptures et d’objets d’art. Notons que les appareils qui s’y trouvent ont été fabriqués sur mesure. La décoration intérieure a été réalisée par Pieter Beeldsnijder. Elle laisse découvrir un style nautique composé de bois vernis, d’œuvres d’art nautique et de meubles neutres. L’intérieur est caractérisé par son mélange de styles traditionnel et contemporain.

Le salon moderne est en duplexe, il dévoile une animation unique. Les suites luxueuses peuvent accueillir six personnes. La cabine king-size de pleine largeur est constituée d’un bureau et d’une salle de bain privative. Les cabines queen et twin renferment également des salles de bains privées. La grande timonerie et les larges ponts extérieurs sont quelques éléments constitutifs de l’espace de vie.

Le bateau renferme une cave à vin composée de 200 bouteilles. Les divertissements laissent découvrir un système audiovisuel de haute technologie, en l’occurrence des écrans plasma de 42 pouces installés dans le salon et la cabine du propriétaire ainsi que des écrans 20 pouces dans les cabines-invités. Les passagers bénéficient également d’un système de musique stéréo Seascape disponible partout dans le voilier. Il est composé de neuf zones indépendantes équipées de 2000 albums CD en format MP3 stockés sur un disque dur central. Un ordinateur à écran tactile renferme également 800 films.

On y trouve également des équipements de plongée, de kitesurf, du matériel de pêche, de ski nautique et de wakeboard. Le bateau est équipé de tenders rapides qui permettent de faire des promenades, des pique-niques sur la plage ou des shoppings. Les voyageurs peuvent faire diverses excursions à terre, notamment la randonnée dans la forêt, l’équitation, le golf ou le spa. L’activité dépend du lieu de navigation.

L’Oceanis Yacht 62

L’Océanis Yacht 62 est un voilier fabriqué par la société Bénéteau. Il est doté de larges vitrages, d’une carène bouchain, d’un double-safrans et d’une voile située au centre. Son intérieur est composé d’espaces spacieux et privatifs qui permettent de conserver son intimité. La lumière et les finitions d’ébénisterie lui allouent un grand charme.

On y trouve de grands coffres de rangements de chaque coté du cockpit et des soutes à voile. Ce bateau est doté d’une plateforme arrière accessible par des marches de chaque côté du garage à annexe. Elle s’ouvre et se referme grâce à des mouvements hydrauliques. La cuisine extérieure est équipée d’un plancha, d’un évier, de porte-gobelets, de planches à couper et d’un frigo de 40 litres. La cuisine intérieure renferme un plan de travail en Corian, un large évier, un frigo de 300 litres doté de deux entrées, une hotte, une micro-onde, un four, un lave-vaisselle, une cave à vin et de nombreux rangements.

La suite propriétaire est très spacieuse. Elle dotée de grands hublots et équipée d’un lit island bed, de deux penderies, d’un espace bureau et de nombreux rangements. On découvre deux grandes cabines arrière, une cabine marin avec toilette, une banquette et une commode. Chacune de ces pièces est dotée d’une salle d’eau privative avec douche séparée.

Le navire renferme également six bains de soleil installés à l’arrière, sur le cockpit, le roof et le pont avant selon les détails de Yannick Dacheville (découvrez son blog).

Le M5 (ex Mirabella V)

Le M5, anciennement appelé Mirabella V, est un bateau à voile construit en 2001 sur les chantiers de BVT Surface Fleet en Angleterre, précisément à Woolston. Ce bateau doté d’un seul mât et d’une quille relevable a été mis en service en 2003. Sa longueur est de 75,2 mètres, sa largeur de 14,80 mètres et sa hauteur de 88,5 mètres. Son poids de 765 tonnes fait de lui un des plus grands voiliers gréés en sloop du monde. Son tirant d’eau en pleine charge fait 10,09 mètres et son tirant d’air de 88,50 mètres. Son mât fabriqué avec de la fibre de carbone a une hauteur de 88,3 mètres. Il peut porter 3717 m2 de voile.

La coque de ce navire est très solide et les plateaux sont fabriqués avec du teck. Sa construction respecte les normes de la société de classifications Det Norske Veritas (DNV), le Germanischer Lloyd et est conforme à MCA. Ce bateau est alimenté par deux MTU. Il peut naviguer à une vitesse maximale de 13 nœuds et de 10 nœuds lorsqu’il fonctionne avec ses moteurs. Ses réservoirs de carburant ont une capacité de 60 000 litres et d’eau de 31 000 litres d’eau douce.

Ce voilier de plaisance a été fabriqué pour accueillir 12 personnes dans six cabines. On y trouve une suite parentale, trois cabines doubles, deux cabines jumelles et deux lits pullman. L’équipage est composé de 14 personnes. Notons que toutes les pièces sont dotées d’une climatisation.

Le navire renferme également un salon, une grande salle à manger, un gymnase et un sauna. On y découvre également un cinéma, un barbecue, un garage tender, une plateforme de natation, un dip pool, une connexion wifi et un jacuzzi deck. Les amateurs de baignade ont le choix entre les deux piscines à bord. Le cellier renferme 600 bouteilles.